Séance du 22 juin : Réceptions antiques et créations artistiques (théâtre et cinéma)

Olivier Charnay : « La pratique du théâtre en milieu scolaire. L’exemple d’Antigone »

Enseignant les lettres classiques au collège (Académie de Lyon), Olivier Charnay est à l’initiative de nombreux projets autour de la formation, de l’enseignement et de l’utilisation des outils numériques en LCA. Il est notamment responsable média du Festival Européen Latin Grec et créateur de la plateforme de vidéos pédagogiques Memento. Porteur de l’ambitieux #projetantigone qui met en avant l’aspect transdisciplinaire du théâtre antique, il présente dans cette communication les divers aspects pédagogiques et créatifs autour de cette création théâtrale en milieu scolaire. Ce travail de longue haleine, qui a réuni plus d’une centaine de collaborateurs, a abouti à la représentation d’un spectacle final (ENS Lyon, juin 2022).

___________________________________________

M. D. Usher : « Teaching a University Course on Classics and Film »

M. D. Usher est professeur de lettres classiques à l’Université du Vermont. En 2021-2022, il a été chercheur résident à l’IMÉRA (Aix-Marseille Université) pour mener à bien un projet de recherche intitulé « Urbs in Horto, Rus in Urbe: The Mediterranean Roots (and Future) of Living with Nature. » Intéressé par plusieurs champs d’études sur l’Antiquité (production orale, philosophie, écologie, réception classique…), il a récemment publié une anthologie intitulée How to Be a Farmer: An Ancient Guide to the Rural Life. Sa communication porte sur l’un de ses cours universitaires, le module « The Ancient World and Film » . Dans une approche comparatiste, il propose aux étudiants d’analyser la relation entre un texte classique et un film qui, sans être une adaptation directe de la source antique, présente des parallèles permettant de créer une discussion fructueuse.  

___________________________________________

Que ce soit en théorie ou en pratique, lorsqu’il concerne la création artistique, le paradigme de la réception prend la forme d’un détour. Cette approche nous révèle avec acuité le fait que notre relation à la source antique n’est jamais immédiate, mais toujours médiatisée. Les élèves, les étudiants, mais aussi les enseignants interprètent un texte antique par rapport à leur propre champ référentiel, leur bagage culturel ou encore leur « horizon d’attente » pour utiliser la notion littéraire mise au point par Jauss. Se répondant entre elles, ces deux communications nous paraissent in fine souligner ces deux enjeux pédagogiques essentiels :

  • La réception, surtout lorsqu’elle implique un ou plusieurs médiums artistiques, réaffirme la dimension transversale et interdisciplinaire des LCA.
  • Les élèves ou étudiants sont impliqués dans leur objet d’étude, en particulier lorsqu’il s’agit de créer eux-mêmes. Au-delà des approches traditionnelles valorisées par la discipline des lettres classiques, il s’agit de les former à développer de multiples compétences, de l’analyse filmique à la pratique théâtrale.

OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Clara Daniel (28 août 2022). Séance du 22 juin : Réceptions antiques et créations artistiques (théâtre et cinéma). Mentor. Consulté le 16 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/rd7x


Auteur/autrice : Clara Daniel

Docteure en littérature générale et comparée (Aix-Marseille Université), Clara Daniel travaille sur la traduction et la réception contemporaines des textes antiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search